[Spoiler] Le coin des critiques constructives

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Spoiler] Le coin des critiques constructives

Message  Drazhar le 20/11/2013, 09:33

Hello c'est Rémi aka Mario Sanchez el véterinario

Encore un grand moment passé avec la STIM !
J'ai participé à tout vos GN jusque là et il n'y a aucune raison que ça ne continue pas ! Vous arrivez toujours à surprendre le blasé que je suis, et on a décidémment les mêmes goûts pour les univers.

Vous avez réussi a vraiment me faire craindre pour la vie de mon personnage tout le long du jeu, que ça soit lorsque j'ai réussi à assassiner le patron du Cartel (encore désolé pour le joueur c'était tôt dans le jeu, mais je ne pouvais pas louper l'occasion de me venger pour le meutre de Nina !) ou lors des nombreuses fois ou on devait se planquer dans le noir au fond du labo parce que les mutants attaquaient.

Merci de nous avoir donné tellement de matière a developper des théories farfelues sur l'histoire du lieu ou le pourquoi du comment on s'est retrouvé ici !
Merci d'avoir créé tellement d'objectifs et d'événements que je n'ai pas eu vraiment le temps d'avoir faim.
Merci pour les phases de roleplay pour les soins ou la chirurgie dans l'infirmerie.
Merci pour l'ambiance, la déco, les costumes, le maquillage et le son qui ont rendu la chose si immersive.
Merci d'avoir suivi mes propositions stupide sans trop y réfléchir (mettre la condamnée dans le recycleur et mettre l'autiste derrière la porte sans masque), ca m'a fait mourrir de rire ! Et de toute façon on allait tous mourrir, plus tôt ou plus tard...
Merci à la personne qui s'est décommandé. Je n'aurai pas pu prendre sa place et jouer sans elle.
Merci aux frères Sanchez de m'avoir rapidement inclu dans leur groupe on s'est bien marré Smile
Merci pour l'intro qui nous a mis à l'aise et nous a fait gagner 2h de GN en présentation.

Je vous entends toujours dire que vous avez des fin de jeu chaotique ou pas terrible, mais pourtant les meilleurs fin de GN, je l'ai ai eu aux GNs de la STIM. Je meurs à chaque fois d'une manière épique ! Ce carnage final dans l'infirmerie était aussi mémorable que l'invasion zombie de l'expo d'Aven.

Je ne regrette pas une seconde de ces moments et pourtant je vais tenter d'être constructif.

- J'ai l'impression que seul les scientifiques avaient vraiment beaucpup de choses à faire pour faire avancer les choses, et le fait de les mettre dans le même groupe et dans le même lieu en a fait un groupe quasiment fermé aux autres joueurs. Par exemple peut-être que les documents trouvés auraient pu être lu que par des compétences disponibles que chez les civiles (grâce à des connaissances historiques ou des langues). Les scientifiques avaient déjà beaucoup d'autres avantages pour ne pas avoir besoin de ça en plus, même si c'était logique, au niveau gameplay ca aurait été plus équilibré.

- Les masques à gaz a crafter pour entrer dans le sas, ca prenait beaucoup de temps et du coup on a pas pu profiter assez de cette zone qui paraissait pourtant génial.

- Le côté trop hardcore. Je vais faire le petit joueur peut-être mais je n'ai pas l'impression que ça a apporté beaucoup à l'immersion, au contraire, on sort plus facilement de son rôle à 4h du mat'. Je pense vraiment que faire une pause ne serait-ce que de quelqes heures, permetterait de maintenir le flow et d'éviter les frustrations. Je ne suis pas aller me coucher (ou presque pas) parce que j'avais trop peur de rater la fin ou un élément important du jeu, je ne le regrette pas mais le GN aurait été plus fluide si tout le monde s'était couché en même temps.
Et je ne sais pas comment certains orgas (Arphyss entre autre) on fait sans dormir de la nuit alors que ça devait sûrement être déjà le cas pour la nuit d'avant et celle d'avant encore... Même si j'ai été impressionné ca ne me parraissait pas indispensable. (On a besoin de vous vivant pour les prochains GN !)

- Les éléments principaux des deux choix possible (rester ou sortir de l'abri) n'étaient pas les mêmes il me semble, donc on avait pas vraiment de choix entre faire l'un OU l'autre, le plus logique était d'avancer les deux quêtes en parrallèles. Il aurait fallu peut être une seule grosse batterie qui aurait servi à alimenter ou l'incubateur ou la radio ca aurait rendu le choix vraiment obligatoire. Mais peut-être que je me trompe je n'étais pas vraiment de ce côté des scientifiques.

J'ai beau chercher je ne trouve rien d'autre...
Continuez ! J'attends le prochain avec impatience !
avatar
Drazhar

Messages : 4
Date d'inscription : 20/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Spoiler] Le coin des critiques constructives

Message  nahel le 20/11/2013, 17:37

Salut tout le monde Smile, voilà mon ressenti.

personnage joué: capucine Bonvoisin, femme de Vincent le physicien
sid a écrit:J’imaginais plus des moments à la irréversible ( le film ) avec une musique/son beaucoup plus intense. Type grosse alarme qui tourne et part en vrille avec des stroboscopes pour bien perdre l’orientation. Là on avait le bip bip d’un sous-marin, c’était bon enfant.

je suis d'accord avec ça, par contre 10 min c'est trop long, vaut mieux 5 min avec un son plus stressant.
bomber a écrit:Hors attaques de zombies, on se sentait beaucoup trop en sécurité; Je m'attendait à une ambiance "on reste en groupe au risque de se faire tabasser dans un coin sombre si on se balade tout seul", mais au lieu de ça la plupart des personnages fleuraient bon l'innocence et la gentillesse façon "petite maison dans la prairie". Au bout de trois ans enfermés dans un abris, j'imagine à une ambiance "détenus en prison" avec les gros bras qui contrôlent le truc et les "gentils" (chanteurs à la croix de bois, etc) rabaissés, forcés à nettoyer les latrines, obligés de fuir dans un coin avec leur bouffe avant de se la faire racketter...
entièrement d'accord, j'avais planqué mes clopes un peu partout sur moi au bout de 2h elles ont quasi toutes réintégrés le paquet d'origine. Après si je m'étais fait piquer mes clopes, je sais pas comment j'aurais pu gerer ça, parce que pour le coup je suis vraiment dépendante.
pour la bouffe c'était niquel, c'est pas devenu ingérable, mais j'ai eu faim!

J'ai perdu la notion du temps, sauf que le système de jeu pour les drogués m’a amené à savoir l’heure :
au bout de 3h sans prise, je devais passer direct au level 3 de stress, or je suis bien obligée de demander l'heure pour vérifier ou j'en suis et je trouve ça dommage .
Y'a eu un moment qui a duré pas mal, ou nous étions vraiment peu à jouer (les gens y dormaient), du coup c’était un peu mou et c'est assez frustrant et complètement irréaliste de t'entendre répondre, que les scientifiques avancent pas sur un point parce qu'une partie est entrain de dormir!!! Nous sommes au bord de tous mourir, dans l'urgence et les gars y piquent un p'ti somme tranquille? WTF ? Enfin perso en fin de nuit j’arrivais plus trop à gérer les niveaux de stress (j’oubliais simplement de les jouer). Je pense que ça vaudrait le coup de faire une pause d'au moins 4h ou tout le monde dort.

Arphyss a écrit:Le manque de drogue c'était pas trop méchant, les joueurs ne pouvaient juste pas redescendre de niveau de stress sans prendre une dose. Et une fois prise, ils étaient immunisés à trois montées de stress. Donc ils n'ont sans doute pas assez été en manque à mon avis pour provoquer une émeute.
que lis je ? oO:
perso ce manque de drogue a faille me gâcher mon gn, parce que jouer pendant au moins 2h d'affilé le stress niveau 3, c'est de la torture psychologique, bande de sadique^^, il était là le coté hardcore du jeu! Vu la mécanique et mon perso, je peux te dire que des montées de stress, alors que j'ai vraiment tout fait pour les éviter, j'en ai eu suffisamment (deja rien que les attaques de zombie, ou encore les 3h sans drogue) pour rester bloquer au niveau 3 trop souvent, dont la dernière pendant plus de 2h et du coup c'est clairement désagréable à jouer, à la fin je simulais plus du tout, j’étais d'une humeur massacrante, et au bord des larmes! Voilà après je pense que ça c'est pas forcement beaucoup vu en jeu, parce que mon perso cherchait à tous prix à cacher ses faiblesses et du coup, j'ai pas mal fréquenté les toilettes pour mes petages de plomb.
Donc pour moi cette partie du jeu a été vraiment dur MAIS c'est aussi ce qui m'a offert mon plus beau moment de jeu, avec une belle montagne russe émotionnelle, puisque 5 min après avoir décider de me suicider dans le jeu, et alors que je me demande encore comment je vais faire (mourir ok mais pas avec les zombis ça me fait bien trop peur) la solution à tous mes problèmes est apparu, sans dec j'y ai vu une intervention divine, si la secte ikeo avait pas été en démasqué à ce moment du jeu, je les aurais rejoint direct^^. J'ai pas de mots pour décrire ce que j'ai ressenti. Rien que ce moment, justifie ma tit virée en Suisse, c'était magique.

Les civils n'ont strictement aucun pouvoir d'influencer le jeu de quelque manière. Ex : à propos de la secte des grands champignon (gg à eux Wink), mon perso s'est plaint au représentant des civils de la manière plus que discutable dont j'avais été traité par 2 de leurs membres (plus le fait que j'avais surpris une discussion assez bizarre entre l'autiste et l'infirmier psy (par 2 fois au cours du jeu), j'ai demandé des comptes, et en gros la reponse à été on verra ça à la prochaine réunion ( j’en ai aussi parlé au procès) bref rien à foutre de ce que je disais^^, du coup j'ai laissé tomber l’idée d’avoir une influence quelconque sur les évènements en jeu, j’avais plus assez d'énergie pour me battre pour ça. Ça vaudrait p'tet le coup de prévoir des réunions pour les civils avec leurs représentants, ou nous pouvons présenter nos doléances et du coup faire circuler certaines infos. Je vois bien aussi un tableau d'affichage dans le réfectoire, ou on pourrait faire le décompte des morts Twisted Evil et annoncer les futurs réunions/distrib de bouffe voir mettre des tit annonces, echange paquet de clope contre ration, besoin d'un civil pour traduire doc, pour surveiller un interrupteur, besoin d'un calin^^ etc...

Bon sinon à me lire, on pourrait croire que j’ai pas vraiment apprécié le jeu mais c’est tout le contraire : Ce moment ou je me dis mais pourquoi je réagis comme ça, et puis que finalement je comprends que c’est mon perso qui a cette réaction et pas moi ça fait assez bizarre^^, c’est vous dire la qualité de l’immersion. J’ai été bluffé par les serrures, le bloc d’alim, enfin toute la partie scientifique, le lieu. J’ai beaucoup aimé toutes les petites histoires qui s’entrecroisaient, l’historique du lieu. J'ai aussi trouvé la fin du jeu géniale Smile.Bref j’ai adoré cette expérience, c’était passionnant et riche en émotions:

merci, merci, merci à la STIM et aux joueurs qui m'ont permis de vivre ça!

nahel

Messages : 7
Date d'inscription : 28/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Spoiler] Le coin des critiques constructives

Message  dracuhob le 20/11/2013, 18:00

Hello l'équipe..

C'est el doctor Roberto Sanchez, le chirurgien..

Pour ma part je me suis eclaté comme un malade et j'ai flippé plus d'une fois ma race. j'ai même failli réellement péter mon câble vers 2h30 du mat tellement j'étais sur les nerfs... donc le coté immersif était très réussi... habituellement j'ai une bonne gestion du stress mais les alarmes à repetition et autre on fait que mon personnage a commancer à mega stresser et donc à boire et j'ai complétement integrer la peau de ce toubib.

Sinon coté sénar j'ai pas eu le temps de suivre l'histoire ou de faire avancer le shmilblik vu que toutes les 15 minutes ça gueullait pour avoir un toubib et autres conneries du genres donc j'ai découverts la chose au fur et à mesure que les gens me racontaient des trucs.

Pour la bouf je retiens la boite de chili froid à 8 heures du mat entre 5 personnes, ca fais reflechir car là j'avais vraiment la dalle et je me suis surpris à nettoyer le fond de la boite de conserve... changer rien c'était parfait..

Quand au zombi imbuttable je pense qu'il faudrait les rendres un peu plus vulnerable mais sans plus et excentuer le coter lumière pour les chasser ou autre... enfin tu connais la chanson.

Sinon le truc des extra-terrestres j'ai trouvé cela un peu tiré par les cheveux.... ça n'apportais rien de bien au jeu, j'aurai plutot vu une experience menée par un groupe gouvernemental secret etc... etc... etc... ça pourrait amener quelques personnages espion infiltrés bien sympa aussi...

Par contre le gros truc qui a manqué, c'était le faite que l'on était sensé se connaitre depuis un petit moment et que la il y avait un énorme flou. C'est con d'appelé "hey machin" un type que tu connais de puis trois ans car tu vois sa gueule tout les jours.. Je pense que pour resoudre ce problème il faudrait que les joueurs aillent un BG publique connu de tous avec photo en costume et un privé pour les quest et autre...

et pour finir la fin était absolument génial car pour tout ceux qui sont mort dans l'infirmerie c'était digne des meilleurs film de serie Z.... un régal

Un grand chapeau j'ai adorer....






dracuhob

Messages : 6
Date d'inscription : 08/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Spoiler] Le coin des critiques constructives

Message  Bomber le 20/11/2013, 18:32

dracuhob a écrit:Pour la bouf je retiens la boite de chili froid à 8 heures du mat entre 5 personnes, ca fais reflechir car là j'avais vraiment la dalle et je me suis surpris à nettoyer le fond de la boite de conserve... changer rien c'était parfait..
Je donnerais pas de nom, mais y a même des gens qui ont bouffé des nouilles deshydratées sans rajouter d'eau Rolling Eyes

dracuhob a écrit:
Par contre le gros truc qui a manqué, c'était le faite que l'on était sensé se connaitre depuis un petit moment et que la il y avait un énorme flou. C'est con d'appelé "hey machin" un type que tu connais de puis trois ans car tu vois sa gueule tout les jours.. Je pense que pour resoudre ce problème il faudrait que les joueurs aillent un BG publique connu de tous avec photo en costume et un privé pour les quest et autre...
Ou un petit badge avec son nom et sa profession ? On avait beau avoir le trombino, entre "les photos avec une résolution pourrie" et "les gens qui ressemblent pas du tout à leur photo", c'est un peu chaud de mémoriser 60 noms et professions.

Bomber

Messages : 14
Date d'inscription : 28/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Spoiler] Le coin des critiques constructives

Message  Arphyss le 20/11/2013, 18:38

De Stève, alias Shpetim :

Ola,



Petit retour sur le GN de ce ouikend.



C’était mon premier GN et j’en suis sorti heureux comme un enfant qui découvre la neige. Donc mission accomplie en ce qui me concerne.



J’ai beaucoup aimé les gadgets électroniques, les énigmes pour les scientifiques (même si je n’y ai pas été directement confronté) et les montées d’adrénaline durant les black out.

Pour moi, les moments épiques ont été l’arrivée des premiers zombies et les hallucinations (lapingouin). D’ailleurs je suis passé en niveau trois de stress !

Une deuxième hallucination n’aurait pas été de trop je crois.



Les deux trucs qui m’ont vraiment fait chier, ce sont deux choses qu’on a déjà évoqué plus ou moins après le jeu :



1° Le gros découragement devant la « toute puissance » des zombies.

Je pense que si on avait eu des moyens plus francs de les combattre, je ne serais pas allé me coucher du tout. Et on aurait évité de rester paralysés à la porte du sas.
A mon avis, c’est le gros truc à bosser pour le prochain. Peut-être qu’il s’agit simplement de mieux briefer les monstres ou de leur donner des délais de 30secondes avant de se relever. Mais moi, c’est ma grosse frustration.

AU moins un coup de hache dans la tête, merde !



2° Les niveaux de stress. A part devant lapinot et Pingu, je n’ai jamais trouvé de moment opportun pour « accepter » d’être paralysé par mon niveau de stress. Je veux dire par là que dans les situation qui réclamaient vraiment un pétage de plomb (attaque de zombie), j’ai toujours préféré penser à ma survie qu’à mourir dignement au nom du rôle-play. Je trouvais beaucoup plus utile pour l’histoire qu’on racontait de résister à mes démons. D’autant plus que de toute façOn, on ne pouvait que fuir devant les zombies…



Voilà donc, les deux choses qui m’ont chicanées le plus. Sinon, il reste encore quelques points d’améliorations qui, moi, ne m’ont pas vraiment fait vomir mais voilà. Autant que vous soyez au courant :

- les différents stades et étages dans le background du bunker m’ont semblé à des kilomètres de nos préoccupations. Voir, carrément inutiles. La fin était d’ailleurs très bof.

- Pas assez de bière, trop de cigarettes en jeu.

- La notion de « commerce » des différentes denrées justement très accessoires et pas du tout primordiale.

- Les background pas assez déterminant pour les capacités. J’étais un tueur à gage, j’étais pourtant autant résistant aux coups que Pinson joyeux et autant résistant aux montées de stress que le petit chanteur à la gueule de bois.

- La prochaine fois, prenez un bunker sans petits cons prépubères qui ont leur local de « musique » dedans. Ils étaient mignons quand même.



Enfin, je te laisse encore deux légères déceptions sur l’ensemble du weekend, après j’arrête:

1° On a pas vu toutes les salles que vous avez bricolé dans le SAS. J’y suis allé à la toute fin, vous aviez vraiment fait un putain de taf ! SHAME !

2° Tout le monde est allé se coucher. Vous n’y pouvez rien et moi, c’était mon premier GN. Du coup, ça m’a déçu que tout le monde ne mette pas autant d’énergie dans le jeu. Comme un jeune chien fougueux dont le maître ne veut plus jouer à la baballe. C’est toujours comme ça ?



Ainsi soit-il. Hormis ces quelques détails je répète que j’ai passé un excellent weekend qui m’a donné envie de participer à d’autres JDR du genre. A ce propos, on se tâte avec Asser(Cédric) pour participer à Ludesco. Mais cette fois, en PNJ. En Zombie, en hallucination, en autiste qui sait tout mais qui dit rien, en fantôme de Charles qui donnerait des indices ou je sais pas… C’est encore du domaine de l’envie, sans plus. Mais si vous avez des besoins à ce niveau-là, vous pouvez me(nous) dire.



Voilà, encore merci pour votre boulot et tout ce que vous avez engendré. En guise de récompense, tu peux noter que vous m’avez officiellement dépucelé ! Et ça, c’est pas de la merde.



Shpetim (Stève)
avatar
Arphyss
Dieu fondateur, manipulateur de matière

Messages : 2932
Date d'inscription : 23/11/2008
Age : 37
Localisation : Deux-laids-Monts, Jura, Chuiche

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Spoiler] Le coin des critiques constructives

Message  Takeyori le 21/11/2013, 16:14

Tout d'abords merci beaucoup pour vos critiques, cela nous aide beaucoup !

Je me permet juste de justifier quelques remarques ^^ :

Drazhar a écrit:Les masques à gaz a crafter pour entrer dans le sas, ca prenait beaucoup de temps et du coup on a pas pu profiter assez de cette zone qui paraissait pourtant génial.
Alors, j'avais exprès donné tout les matériaux nécessaire à la construction de 5 masques à gaz dans le stock des ingénieurs (+ d'autres choses pour construire d'autres trucs). A tout peté après 30min de jeu vous auriez pu y aller.

nahel a écrit:Ça vaudrait p'tet le coup de prévoir des réunions pour les civils avec leurs représentants, ou nous pouvons présenter nos doléances et du coup faire circuler certaines infos.
En fait, on a pensé que les représentants (des civils notamment), le ferait. Peut-être l'indiquer clairement dans les BG. Du côté scientifiques, il y a eu des réunions à l'atelier.

dracuhob a écrit:Quand au zombi imbuttable je pense qu'il faudrait les rendres un peu plus vulnerable mais sans plus et excentuer le coter lumière pour les chasser ou autre... enfin tu connais la chanson.
Il ne l'était pas ^^. Il y avait possibilité de les tuer par des moyens biologiques.
Par contre il y a eu un problème de notre côté car ils ont été mal briefé concernant les dégâts. Il devait tomber à terre lors d'un coup de feu, reculer quand on les touchait avec une arme blanche et souffrir de la lumière. Erreur de notre part, désolé.

dracuhob a écrit:Sinon le truc des extra-terrestres j'ai trouvé cela un peu tiré par les cheveux.... ça n'apportais rien de bien au jeu, j'aurai plutot vu une experience menée par un groupe gouvernemental secret etc... etc... etc... ça pourrait amener quelques personnages espion infiltrés bien sympa aussi...
Oui c'est tiré par les cheveux et cela n'amène rien au jeu en lui-même. Cela apporte beaucoup quand à notre time-line qui lie tout nos jeux.
Car oui, chez nous, tout est lié d'une manière ou d'une autre.

On attends encore des commentaires !
Si d'autres civils pouvaient donner leurs avis, ou des gens qui ont jouer les monstres ça serait top !


_________________
Chester Hill alchimiste et prothésiste aadleronais, responsable de l'atelier.
avatar
Takeyori
Admin

Messages : 1485
Date d'inscription : 29/01/2010
Age : 26
Localisation : Bassecourt, Jura

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Spoiler] Le coin des critiques constructives

Message  Arphyss le 22/11/2013, 12:33

Moi j'aimerais des commentaires de gens qui n'ont pas aimer du tout, ou qui ont clairement détester certains trucs...
avatar
Arphyss
Dieu fondateur, manipulateur de matière

Messages : 2932
Date d'inscription : 23/11/2008
Age : 37
Localisation : Deux-laids-Monts, Jura, Chuiche

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Spoiler] Le coin des critiques constructives

Message  Arphyss le 19/12/2013, 08:09

Retours de Krindel et Kertari Coatl :

Hello Arphyss, hello la S.T.I.M !

Comme promis, j’envoie le retour d’ANDLR pour votre GN “Sans Issue” qu’on est plusieurs dans
notre asso’ à avoir joué ! Tout d’abord, merci pour ce que vous avez fait : on a vu ­ ou aperçu ­ le
boulot qu’il y avait derrière, et c’était ‘achement chouette !
Après je vais être honnête, l’idée de ce retour n’est pas de vous flatter mais de dire ce qui était
bien (donc à garder) et ce qui peut être amélioré à notre avis. Nous demandons à nos joueurs
un retour lors de nos GNs, et nous apprécions l’honnêteté, donc voilà l’idée. Encore une fois, le
but n’est pas d’être désagréables (ni faussement agréables) mais d’être utiles.

Lieu : Abri PC à Delémont (Jura)

Super chouette ! Je pense que c’était effectivement parfaitement adapté au projet, donc rien à
redire.

Ambiance : Tendue, sous pression

Comme la plupart du temps, les problèmes sont inhérents aux joueurs avant tout. De votre côté,
que ce soient les lumières avec le timing, le lieu, les choix cruciaux et l’environnement dans son
ensemble, je tire mon chapeau pour ce que vous avez fait. Les éléments pour l’immersion
étaient très bien réalisés tant séparément que dans leur ensemble.

Le problème ici était surtout que la gestion du stress n’a pas été toujours suivie par les joueurs.
Donc là où on aurait dû avoir des gens qui paniquent, la plupart du temps j’ai eu l’impression que
bah… non. Heureusement ce n’était pas non plus le cas pour tout le monde, du coup l’ambiance
globale a pu rester majoritairement comme souhaitée !

Intrigues & Scénario :

Les avis sont ici partagés. Certains se sont avérés tout à fait satisfaits de leurs
occupations et implications dans les intrigues, d’autres ont été un peu déçus, trouvant qu’ils
manquaient d’accroches aux intrigues. De manière générale et d’après les échanges post­GN, il
semble s’avérer que les rôles n’étaient pas tous égaux devant les intrigues.

En effet, les scientifiques et techniciens semblaient avoir une grande diversité de possibilités,
presque trop ­ ils ne pouvaient pas, ou difficilement, tout faire ­ tandis qu’a contrario une bonne
partie des civils n’avait que peu de place dans les intrigues principales, et donc n’avait pas ou
peu d’ancrage dans le jeu malgré l’ambiance.

De manière générale, je suggère de laisser peut­être plus de pistes pour participer à l’intrigue
principale (ici on l’a bien vu, nos agissements ont été un échec, et je crois que très peu de
monde avait deviné ne serait­ce que vaguement ce qui se passait), ou du moins produire des
intrigues secondaires importantes (comprendre : pas juste des histoires de combats de pouces)
où un plus grand nombre de personnes peuvent participer, et en particulier ceux dont les
intrigues ne sont pas forcément prenantes.

Enfin, un autre point qui mérite d’être abordé c’est au niveau des backgrounds. Je pense que le
jeu aurait pu gagner en intérêt en développant plus les relations entre les personnages. Pas
juste des exemples spécifiques avec des intrigues mineures, mais tout simplement avoir plus
d’informations sur les autres personnages. Sur comment la vie a évolué au cours des 3 années
passées dans un contexte quand même très particulier. Faire traîner des rumeurs pourrait être
intéressant aussi (attention juste à ne pas tomber dans des clichés / gamineries, mais
éventuellement laisser des informations intéressantes parfois, ou du moins qui permettraient de
développer le jeu entre les joueurs).

Voilà plusieurs pistes, après je ne sais pas si toutes sont bonnes à suivre en même temps,
mais j’espère que ça vous permettra d’améliorer et d’équilibrer un peu les rôles.

Règles : Compétences, matériel

En ce qui concerne les combats, étant donné que ce n’était pas ce qui prévalait dans ce GN les
règles simples m’avaient l’air adaptées, bien que je n’aie pas vraiment eu l’occasion de les tester
beaucoup (et tant mieux !). Donc rien à dire de ce côté, je pense que vos choix étaient bons.
L’idée de pouvoir prendre ­ de manière limitée ­ du matériel spécifique pour le GN était une
bonne idée ! Par contre, j’aurais du mal à juger si les “points” à dépenser étaient parfaitement
équilibrés, cela dépend de vos attentes, peut­être que forts de cette première expérience vous
saurez voir vous­même s’il y avait un quelconque déséquilibre.

Par contre, concernant les compétences j’ai trouvé certains choix assez bizarres. Comme je ne
sais pas quelles compétences vous avez attribué aux uns et aux autres, je me base surtout sur
le fait qu’on ait eu la possibilité de prendre des compétences supplémentaires. En fait, ce qui
m’a semblé peut­être maladroit c’est de placer les compétences type “récupération
d’informations” (tirer les vers du nez, charmer,...) au même niveau que les compétences type
“résistance aux compétences” (mentir, insensible aux charmes…), ces dernières m’ayant
semblé bien moins importantes. Je ne dis pas forcément qu’il faudrait les enlever totalement
(quoique, ça pourrait être intéressant) mais au moins faire en sorte qu’elles coûtent “moins
cher”, par exemple deux points au lieu de trois. Après, je n’ai pas eu les avis de tous les joueurs,
peut­être ces compétences ont­elles été plus utiles que je ne l’ai constaté.

Animations : Agressions, interventions “What the fuck ?!”, faux murs brisés, etc...

Tout d’abord, il faut avouer que les animations étaient un gros plus en terme d’ambiance. Le
principe des murs d’où sortent les créatures qui agressent les gens était bien ­ et subtilement ­
réalisé, c’était vraiment chouette ! Bravo !

Ensuite de manière générale, les créatures qui nous attaquent dans l’obscurité avec les
lumières rouges et le *biiip­biiip* de fond, c’était parfait.

Le coup des bestioles bizarres qui apparaissent et font des, hum, choses bizarres, c’était assez
troublant, pas toujours facile de savoir comment devrait réagir le personnage (on était trop
occupés à rire intérieurement). Je pense que c’était un peu le but, donc sûrement une belle
réussite, et ceux qui ont fait ça ont dû se marrer...

En résumé, du bon boulot, parfaitement adapté au cadre et ça a servi à tonifier le jeu, c’était très
bien.

Repas : Pendant le jeu et après.

Là aussi, grosse réussite j’ai trouvé ! Le rationnement pendant le jeu était parfait. On est
plusieurs à n’avoir généralement pas faim pendant un GN (trop de pression ?!), donc l’impact
est moindre comparé à un GN sur plusieurs jours, mais comme le but était quand même de
passer un bon moment et pas de tuer vos joueurs, c’est au final un bon compromis ! Difficile de
faire mieux.

Quant au repas servi après le GN, c’était une vraie tuerie ! Délicieux. Peut­être était­ce le
contraste avec les conserves, mais en tout cas ça faisait vraiment plaisir d’avoir un tel repas
chaud, c’est chouette.

Horaires : Les 24h de l’horreur...

Si on voulait jouer encore plus sur les difficultés, la tension, etc… il aurait pu être intéressant de
le faire durer plus. Mais comme mentionné avant, si on pense aux contraintes logistiques et au
plaisir des joueurs décroissant avec la fatigue, le choix fait semble optimal.
C’était assez long pour qu’on sente une réelle évolution, mais pas trop non plus, certains ont
passé une nuit blanche en étant occupé sans arrêt !

Général : De très bonnes choses, on vous encourage à continuer et à renouveler ce
type d’ambiance !

En résumé, je dirais que tout ce qui était de l’organisation sur place, de l’ambiance et de la partie
technique était une belle réussite ! Des progrès peuvent être faits quant au scénario au sens
large, mais le GN parfait n’existe pas. Celui­ci nous a offert des choses par ailleurs rares et donc
précieuses.

Chaleureux remerciements d’Au Nom De La Rose !

Mirwen / Nath’
avatar
Arphyss
Dieu fondateur, manipulateur de matière

Messages : 2932
Date d'inscription : 23/11/2008
Age : 37
Localisation : Deux-laids-Monts, Jura, Chuiche

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Spoiler] Le coin des critiques constructives

Message  Athëanor le 19/12/2013, 08:23

Merci pour tous ces commentaires et les pistes données pour nous améliorer Wink

_________________
La mort nous sourit à tous, tout ce que l'on peut faire c'est sourire la mort...
avatar
Athëanor

Messages : 980
Date d'inscription : 07/09/2010
Age : 30
Localisation : Bienne

Voir le profil de l'utilisateur http://www.morgarten.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Spoiler] Le coin des critiques constructives

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum